Print This Post Print This Post

In occasione dei 20 anni del Muro: eventi

20 ans/Chute du Mur
rassegna della Fondation Robert Schuman [info@robert-schuman.eu]
Célébrations/Allemagne
Le Festival de la Liberté, qui célébre le 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin, le 9 novembre, comprend un concert en plein air, la chute d’un millier de dominos géants, dessinés par des enfants du monde entier. L’événement est retransmis en direct par la télévision allemande de 19h25 à 20h40. Y participent, entre autres, Angela Merkel, Nicolas Sarkozy, Dmitry Medvedev, Gordon Brown, Hillary Clinton, Lech Walesa, Mikhail Gorbachev, Jerzy Buzek et José Manuel Barroso. Lire
Célébrations/France
A l’occasion du 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin, le ministère français des Affaires étrangères lance un site dédié à cet événement majeur de l’histoire de notre continent, qui propose des vidéos de personnalités européennes livrant leurs souvenirs de cette période. Le 5 novembre, le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner avait par ailleurs présenté l’ouverture des archives diplomatiques du ministère correspondant à la période de la chute du mur de Berlin. Enfin, sur une proposition de Pierre Lellouche, Secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, une grande manifestation populaire, accompagnée d’un spectacle musical, est organisée le 9 novembre sur la Place de la Concorde, en témoignage de l’amitié et de la solidarité de la France envers le peuple allemand. Lire
Commémorations
Le Parlement européen fête les 20 ans de la chute du mur de Berlin en consacrant, sur son site Internet, un dossier au ” 20e anniversaire du changement démocratique en Europe centrale et orientale “. Au-delà des témoignages sur les événements du 9 novembre 1989, le site revient sur les autres faits marquants de l’année 1989, ” une année qui a changé la face de l’Europe “. La Commission européenne lance un site multimédia, afin de découvrir ces moments marquants ” qui ont fait basculer l’Europe , connaître les différentes célébrations organisées en Europe et écouter les témoignages des protagonistes. Lire | Autre lien
Musée
Vingt ans après la chute du Mur, le pont de Glienicke, qui reliait Berlin-Ouest à la RDA, est désormais doté d’un musée qui retrace ce passé. L’exposition, logée dans une villa du XIXe siècle située à quelques mètres du pont, sur ce qui fut la rive “communiste” de la rivière Havel, a été inaugurée le 8 novembre en présence de la chancelière Angela Merkel, de l’ancien dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev, et de l’ex-secrétaire d’Etat américain Henry Kissinger. Lire | Autre lien
Expositions
Une exposition de photos présentée dans la cour vitrée du ministère des Affaires étrangères à Berlin emmène le visiteur aux quatre coins du monde, à la découverte des fragments disparus du Mur de Berlin. A londres, le Goethe Institut organise jusqu’au 18 décembre une exposition de photographies de Norbert Enker. A Varsovie, des étudiants inviteront les volontaires à peindre ensemble un “Mur de Berlin”, symbole de la division de l’Europe, pour le détruire ensuite. Lire | Autre lien | Autre lien
Gorbatchev
Dans une interview accordée au journal suisse Le temps, Mikhaïl Gorbatchev, ancien secrétaire général du Parti communiste de l’Union soviétique, a expliqué comment il a vécu les événements qui ont contribué à la chute du communisme en Europe de l’Est. Il a admis que la chute du mur de Berlin n’était pas si inattendue, des bouleversements en Europe étant en cours. Selon lui, c’est l’arrivée d’une nouvelle génération de dirigeants et non pas la course aux armements qui a contribué à ces évolutions. Pour Gorbatchev, l’idée de la perestroïka était de mettre un terme au système totalitaire, d’évoluer vers la démocratie, l’économie de marché, la liberté d’expression et de la presse, l’ouverture vers les autres pays. Lire
Etude/transferts
Quelque 1.300 milliards € ont été transférés de l’Ouest vers l’Est de l’Allemagne depuis la chute du Mur il y a 20 ans, pour financer la modernisation de l’ex-RDA, révèle une étude de l’Institut de recherche économique de Halle (IWH), les deux tiers de cette somme concernent des prestations sociales. L’élément le plus étonnant dans ces résultats “n’est pas que le montant global soit élevé (…) Nous avons été surpris par le fait que les transferts ces dernières années, n’ont pas baissé: ils ont augmenté”, a commenté le directeur de l’IWH, Ulrich Blum. Lire | Autre lien

Lascia un comento

 

 

 

Puoi usare questi tag

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>